Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 20:33

Un thème un peu tabou... Une actrice sexy et grand public... The Client list a tout pour me séduire sur le papier. Après trois épisodes, j'ai arrêté ce sado masochisme télévisuel (il existe déjà Sept à la maison quand je veux me faire du mal).

 

Une mère de famille larguée par son méchant mari, se voit obligé de faire des massages très particuliers si elle veut images.jpeggarder son train de vie. Tout de suite, j'ai pensé à Weeds. Une desperate housewives qui part dans l'inégalité est toujours bon à regarder. Sauf que là, Riley n'a pas l'étoffe d'une Bree Van de Kamp et surtout de Nancy Botwin. Dans chaque épisode, on nous sert les bonnes valeurs américaines sous fond de fausse pudeur. Le personnage essaye de nous faire croire qu'elle a honte. Il y a le beau-frère bogosse à la chemise à gris carreaux, amoureux refoulé. Au premier épisode, on voit venir la romance. La patronne trop top. La mère chiante. Les gosses en crise existentiels à 6 ans. La meilleure amie envahissante. La méchante salope. Ça pue le déjà-vu. Rien n'est original sauf le sujet qui du coup devient presque hors sujet. On ne rit pas. Il n'y a pas de situations imprévisibles. On tombe pas dans le perversion. L'héroïne blablate avec ses clients alors qu'on s'attendrait à ce qu'elle lui fasse une vraie gâterie. En bref, on s'ennuie à mort!!!

 

L'interprétation est correct dans l'ensemble (les américains ne mettent pas n'importe quels acteurs dans une série vu le fric qu'ils investissent dedans). Mais on se demande tout le long si Jennyfer Love Hewitt n'a pas piqué les yeux de Droopy. Même mon chien n'a pas ce regard battu. On ne s'attache à aucun jeu et encore moins aux personnages.

 

Je n'ai pas accroché du tout. Riley, c'est le père de Sept à la maison en masseuse coquine. Tout le monde est gentil. Même mes clients cochons sont des canons de beauté. Pas d'émotion. On n'arrive même pas à prendre pitié de cette femme tellement qu'elle est nunuche, rabat-joise et victimisée à mort. C'est trop moralisateur et tout le monde est ou noir ou blanc. J'avoue que j'aime les séries gnangnantes, parfois (je suis en émoi devant Les Frères Scott) mais The Client List n'a aucun intérêt. Pas d'innovation. C'est un peu un laxatif ou un somnifère selon vos besoins.

 

A moins que vous n'ayez que cela à faire, rebroussez votre chemin...

 

Je ne sais pas pourquoi mais le pire est que cela ne m'étonnerait pas qu'il nous colle une saison 2...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Télévision
commenter cet article

commentaires