Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 20:08

Euh comment dire... Dimanche soir, je viens de voir un film rempli d'émotion Les femmes du sixième étage qui m'a chamboulée et tiré la petite larme. Contente, j'ai appuyé sur la zapette histoire de défier le hasard en tombant sur un programme qui titillera encore mes sentiments... Oui, j'ai été bouleversée... Mes larmes ont failli couler tandis que mes neurones ont péri: J'ai regardé ou, devrais-je dire, survécu au prime des Anges de la Télé-Réalité 6, Australia.

 

Mon Dieu! Mon Dieu! Mon Dieu!

 

 

Ces espèces de moules vides représentent les exemples de la jeunesse! Mais il ne faut pas s'étonner de la pauvreté du niveau culturel des adolescents et des jeunes adultes. Je n'ai jamais vu un tel regroupement d’egos démesurés et de méchanceté en soi.

 

Ces "talents" ont parait-il des projets. Vite fait, j'ai une pensée pour Guiseppe et son restaurant qui a pris l'eau à force de feignasserie, d'incapacité et de débilité profonde (cette émission aurait mérité un article après réflexion). Nos anges ont des buts qui volent hauts: être danseur (voir pôle danseuse, c'est dire le niveau), mannequin, chanteur, comédien, footballeur... Le réalisme dans toute sa splendeur.

 

Entre deux baignades et bronzages, escapades tropicales (qu'ils en profitent pour nourrir les crocodiles) et surtout éternelles engueulades (activités où ils sont extrêmement doués), leur brave parrain Fabrice Sopoglian qui se dépatouille pour trouver des entretiens (parce que les autres débilos n'en sont pas capables) et des loisirs sympathiques (en gros le type, c'est le conseiller Pôle Emploi de l'émission), nos "stars" avancent dans leurs carrières. Mais attention, ils aident aussi une ou plusieurs associations en faisant des actions comme laver le yatch d'un millionnaire par exemple. C'est la seule chose qu'on ne peux pas leur reprocher.

 

En réalité, ces projets et ces bénévolats sont de la poudre aux yeux. Le véritable intérêt de l'émission se sont les clashs! Et dès le prime, la couleur est annoncée. Mathieu Delormeau, le Nikos Aliagas de NRJ 12, balance sur tout le monde, rappelle les anciennes disputes, propose déjà à ceux en couple de se cocufier, diffuse des vidéos dans lesquelles les uns et autres se critiquent. La production en rajoute en distinguant bien les candidats: certains arrivent en jeep, certains en hélico. Sans oublier la maison où nos branquignoles de service ont du monter leur lit eux-même....

 

Côté candidats... Amélie, la grande gueule qui revient chaque année histoire de brailler quelques mots poétiques, Benjamin (issu de La belle et ses princes 1") bellâtre de service pour bien titiller la libido féminine, Nelly (venant de La belle et ses princes 2) au QI non exponentiel à la couche de maquillage, des gens du dernier Secret Story qui ont l'air de sortir tout droit d'une rave party tellement qu'ils sont frétillants et à fond. Cette année, ils ont rajouté les cas sociaux qui font honte à Marseille et au Nord de la France. La Linda de Qui vont épouser mon fils? 2 a l'air complètement paumée tout comme les deux anges anonymes qui sont parachutées parmi cette bande de bouffons à la grande bouche.

 

Je peux comprendre et tolérer la légèreté du programme. Rentrer chez soi, après une journée de travail épuisante, regarder cette émission, ça permet à certains de se reposer l'esprit et de flatter l'ego en se disant qu'on n'est pas si débile qu'on le pense . Mais ce qui me dérange, c'est la pauvreté culturelle de l'émission. On nous montre une douzaine de personnes qui cherche le conflit à longueur de journée tandis qu'un type super sympa leur cherche du travail et tout ça dans un contexte paradisiaque. Les Anges ne renvoient pas une image saine à la jeunesse. 

 

On critiquait beaucoup dans les années 80-90, les sitcoms et les dessins-animés mais nous étions dans le cadre de la fiction. C'était irréel. La "violence", la dureté, le sérieux des thèmes abordés ou la bêtise étaient adoucis par le fait que nous étions conscients qu'il s'agissait d'une fiction, les personnages et les situations étaient inventés. Et même malgré la violence ou la naïveté des programmes, on retrouvait une moralité. La moral des Anges est: crie plus fort que les autres, soit bête pour faire le buzz et surtout soit fainéant! Comment expliquer aux jeunes qu'il faut travailler pour réussir? Ces émissions de télé-réalité, car ici nous sommes dans la réalité et c'est là d'où vient le problème, sont les références des ados. Ce ne sont pas des acteurs, ils n'y pas de personnages, c'est juste des gens à la quête de célébrité et qui n'ont pas d'intérêt. Ils n'apportent pas de valeur à la télévision et plongent justement cet univers dans la débilité à en devenir has-been.

 

J'espère qu'un jour le CSA, les programmateurs ou simplement les téléspectateurs vont se lasser de ces daubes cathodiques et qu'enfin, les chaînes privées et publics (parce qu'au prix de la redevance, France Télévision pourrait faire des efforts) vont produire de vraies séries ou émissions avec un intérêt culturel et/ou divertissant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Télévision
commenter cet article

commentaires