Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 09:52
The collection: une série historique sur la mode

Avec la rentrée viennent les nouvelles séries. Je sais que pour l'instant, j'ai le temps de m'en gaver mais bon je n'ai pas envie de commencer une dizaine pour ne plus avoir le temps de les suivre après... Alors je sélectionne. C'est sur la série internationale The Collection que j'ai jeté mon dévolu parce que le pitch m'a séduit.

 

Deux frères, Paul et Claude Sabine, dirige une maison de haute couture pendant la période de l'après Seconde Guerre Mondiale à Paris. Ils veulent redonner le prestige à la mode et à Paris qui a les cicatrices de l'Occupation.

 

Ce qui m'a d'abord attirée, c'est l'époque de l'histoire. On a eu plein de séries sur la WW2 mais pas vraiment sur la période qui suit, comment le monde s'est relevé de cette horreur. J'ai trouvé cela original.

 

Le deuxième sujet que m'a plu, c'est la mode. La vraie! Pas celle d'aujourd'hui où on a l'impression qu'on ne cherche pas à sublimer la femme mais à faire des pseudo oeuvres d'art. Je ne suis pas certaine en plus qu'ils y parviennent. Bref, la haute couture de cette époque avait du style, du charme et symbolise la classe à la française (cocorico!!!). Et quand on voit les clichés photographiques du jeune américain, on rêve de ce Paris d'antan, de ces robes magiques, de cette carte postale qui rappelle combien Paris est belle.

 

Ensuite, on a une histoire bien ficelée. Il y a un objectif précis: refaire naître la mode de ses cendres. Les intrigues secondaires se mettent en place progressivement qui peut, peut-être chez certains casser le rythme. Moi, ça me va. J'ai bien Nina et Billy. Je fantasme déjà sur leur potentiel histoire d'amour.

 

Visuellement, ce n'est pas désagréable. J'aime le contraste de ce Paris sombre et triste avec ces robes pleines de couleurs et de grâce. Il y a quelque chose de triste mais il y a cette lueur d'espoir qui représente bien l'état d'esprit de l'époque.

 

Le casting international est correct. Il y a juste une chose qui me dérange, bien que cela soit normal, c'est la langue anglaise. On est à Paris mais tout le monde même les français parlent entre eux en anglais. Donc oui, il faut que la série s'exporte. Pourtant cette absence de français casse la cohérence de la série. Et même que de simples ouvrières de cette époque parle un anglais parfait, cela parait irréaliste... Au casting, il y a des français: Alexandre Brasseur (fils de Claude Brasseur) et Irène Jacob. Un peu de vraie french touch. A noter: la présence de la fille de Meryl Streep qui est le sosie de sa moman...

 

J'espère que cette petite série va fonctionner et qu'à défaut de saison 2, elle nous offrira une fin convenable. Moi, j'ai envie de la suivre et de rêver sur les robes...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Télévision
commenter cet article

commentaires