Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 10:59

Game of Thrones 2011 Intertitle1

Il faut toujours suivre les conseils de sa meilleure amie. Cherchant une nouvelle série sympa, elle m'a vivement indiqué Game of thrones. A la fin du premier épisode, je suis scotchée. C'est un voyage dans un monde médiéval obscure et sanglant où chaque jour quelqu'un peut y passer.

 

Dans la première saison, on suit trois histoires. La famille Starks du Nord où le père, Ned, doit rejoindre la capitale, Port-Real afin de devenir la main du roi Robert. Les Starks se retrouvent confronter aux Lannister qui feraient passer les Ewing de Dallas pour des enfants de coeur niveau coups bas. Dans un deuxième temps, la série expose la vie de la Garde de Nuit du Mur. Les gardes de nuits sont les hommes dont on ne sait pas quoi faire: truands inutils ou bâtards des rois, par exemple. Ils protègent le royaume Westeros de divers maux comme les sauvageons ou autres créatures des Ténèbres. Pour finir, on suit l'émergence de Daenerys, mariée de force par son frère, le très sain d'esprit Viserys,à Khal Drogo, chef des cavaliers nomades du peuple Dothraky. Les destin de chacun est lié à celui des autres. Alliance, traîtrise, manipulation et stratégie sont les maîtres mots de cette fresque fantastique et magique. La saison deux rajoute la vie des Baratheon et des Greyjoy offrant une épaisseur supplémentaire à la série.

 

Attachez vos ceintures, ouvrez vos lorgnettes et affinez vos oreilles. Il ne faut rien perdre. En vue des nombreux personnages et de leur complexité, il faut être attentif en particulier dans les premiers épisodes pour bien comprendre qui est qui. Après, il n'y a qu'à s'imprégner de cette univers hors du commun. L'aspect magique avec les dragons, la sorcellerie ect... est souligné juste ce qu'il faut. Ce n'est pas lourd. L'accent est mis sur la violence de l'époque où tous les coups sont permis pour s'emparer du pouvoir. On ne laisse pas de place à une seconde de pitié. Les scènes de tuerie sont à la limite du supportable (faite vous une faveur: ne regardez pas la série en mangeant un steak saignant). Mieux vaut s'accrocher. Pas d'hésitation non plus pour montrer la décadence sexuelle de l'époque, scènes d'orgies, d'inceste, de sado-masochisme ou d'homosexualité vous attendent. Pas la peine de louer un porno, c'est offert par la maison. Une fois les scènes chocs passées, on peut savourer d'excellents dialogues et un scénario intelligent et affûté. Les décors sont époustouflants. On s'y croirait totalement. Les costumes nous font rêver. 

 

Pour l'interprétation, j'ai été ravie de revoir Sean Bean (Boromir dans La Communauté de l'anneau: le mec qui a le corps avec 40 flèches mais qui tient encore debout). En Ned Starks, il brille sous une seigneurie impeccable. Peter Dinklage est un Tyrion incroyable. C'est définitivement mon personnage préféré: un nain d'une intelligence peu ordinaire, en avance sur son époque et possédant une sexualité dynamique. On n'en croise pas tous les jours des comme ça. J'ai un faible aussi pour Maisie Williams qui interprète Aria, jeune et tonique, j'aime son côté garçon manqué et son caractère sauvage. Ce casting, essentiellement anglais, est très bon.

 

Petite mention pour le générique. Musique pénétrante parfaite. Maquette de Westeros blufflante avec un mécanisme effet domino qui nous invite à visiter les lieux et nous situe géographiquement l'éntendue du Royaume des Sept-Couronnes.

 

En voyant Game of Thrones, plein de mots se battent dans ma tête. J'aime la science-fiction et la fantasy sans être une super fan non plus. Pas mal de livres de SF sont, à mon goût, trop complexes dans les descendances de personnages, il y a toujours le fils bâtard, la fille courageuse, le roi juste ou mauvais ou son premier juste ou mauvais (faut toujours équilibré) et j'en passe. Sans parler des descriptions lourdes où il faut quatre pages pour décrire l'arbre du coin. On remercie le cinéma et la télévision de simplifier les livres ou de donner envie de les lire. Car là, je n'ai qu'une envie, c'est d'acheter les bouquins. Georges R.R. Martin éveille ma curiosité littéraire.

 

Game of Trones est une série prenante et stupéfiante. Elle est d'une grande qualité dans tous les domaines possibles d'une fiction. Le temps d'un épisode, on s'imagine princesse courageuse ou chevalier juste et adroit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Télévision
commenter cet article

commentaires