Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 14:24

"Quand tu n'as pas le moral, va voir un Pixar" pourrait être un nouveau slogan. Jour un peu sombre, moral à plat pour diverses raisons, l'Homme et moi décidons d'aller au cinéma et retomber en enfance en visionnant un film d'animation. Actuellement à l'affiche, Vice/Versa, nouveau bijou des studios Pixar, nous a conquis.

Résumé: Dans la tête de Riley, il y a cinq sentiments: Joie, Tristesse, Dégoût, Peur et Colère. Depuis sa naissance, ils gèrent les émotions de la petite fille avec plus de joie que de tristesse en direct du cerveau. A 11 ans, Riley et sa famille déménage à San Francisco et les bouleversements émotionnels commencent, malmenant les sentiments.

Enfin un Pixar qui n'est pas une suite! Et quand Pixar innove, ça dépote. Outre le graphisme toujours soigné et coloré, les célèbres studios nous livrent une véritable fable sur la préadolescence avec beaucoup d'humour qui est d'ailleurs une de leurs grandes caractéristiques. Les différentes fonctions du cerveau sont évoqués de manière vulgarisées dans un univers enfantin. Tout est construit pour qu'un enfant comprenne comment notre pensée fonctionne: billes de couleur pour les souvenirs, un grand fossé pour les souvenirs oubliés, des îles pour ce qui est le plus important dans la vie...

Les personnages principaux sont géniaux. Facilement identifiable par une couleur et une forme spécifique à chacun, ils sont bien représentatifs de leur sentiment. Le duo Joie et Tristesse est hilarant. Elles se complètent et montrent qu'à partir d'un âge tout n'est pas joie ou tristesse. Dégoût, Peur et Colère ne sont pas en reste et ils sont la preuve qu'on peut faire des bêtises si on les écoute trop.

On se reconnaît que trop bien à travers ces émotions. Ce sont des miroirs de notre intérieur. Pixar sait rendre des éléments de notre vie très banale en quelque chose qui peut être en réalité extraordinaire si on fait marcher notre imagination et notre âme d'enfant. Vice/Versa s'adresse aussi bien aux grands qu'aux petits.

A mon avis, il faut guetter la suite (la fin la laisse bien sentir) qui pourrait être axée sur un grand des plus grands chamboulement de la vie: la puberté!

Voici la bande-annonce:https://www.youtube.com/watch?v=f5vZtgFCHx8

A noter les voix, pour la version française, de Charlotte LeBon, Pierre Niney, Marilou Berry, Gilles Lellouch et ... Mélanie Laurent (qui pour une fois n'est pas monocorde).

PS: Le court-métrage Lava, avant Vice/Versa, est un petit régal d'amour et de musique. A eu ma petite larme...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse
commenter cet article

commentaires