Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 07:41

Alors Ok, je ne suis plus une célibataire mais il fut un temps (très long) où je l'ai été... Mais n'empêche que, pendant cette période, ma référence télévisuelle dans la quête du Big A était Sex and the city...

Déjà, à ce moment là, le personnage de Carrie m'interpellait dans le mauvais sens. Je m'attachait à l'esprit et à l'ensemble des personnages mais j'avais un doute sur le capital sympathie de l'héroïne.

La question est suis-je la seule à penser que Carrie Bradshaw est le personnage le plus égocentrique des séries télévisées?

Pendant 6 saisons et 2 films, il y en a que pour elle. Je comprend qu'elle soit considérée comme l'héroïne mais, entre nous, moi, je vois plus en elle une narratrice et donc, elle se partage le show avec ses 3 complices: Miranda, Samantha et Charlotte. Hors tout le temps, on l'entend geindre...

Son problème avec l'argent:

Euh... Je ne sais pas combien gagne une chroniqueuse dans un magazine mais je ne suis pas certaine que cela soit suffisant pour vivre à Manhattan dans un appartement coquet, de prendre le taxi toutes les 5 minutes et s'offrir des chaussures de luxe à la pelle... En gros, tout son argent passe en fringues et accessoires... Pour finalement, au bout de quelques saisons, se retrouver sans argent pour avoir droit à un emprunt immobilier et que son amie Charlotte lui fasse un apport en lui donnant sa bague de fiançailles ?! Je veux bien qu'on est pas d'économie actuellement vu le contexte et qu'on doit survivre... Mais si on est ric-rac, on s'achète des chaussures à la Halle aux shoes et non chez Louboutin...

Sa notion d'amitié:

Génial! Charlotte se fiance mais c'est Carrie et son rupture post-it avec Berger qui va être au centre de l'épisode. Oui, c'est triste (faut aussi comprendre le gars qui n'a pas tous les torts) se faire larguer par post-it manque autant de classe que le célèbre et horrifique texto "il faut qu'on parle." mais le bonheur de sa copine est relayé au second plan. De même qu'elle trimbale Samantha dans un long périple en train pour se faire culbuter par Big. Chose qui me choque: Carrie est la meilleure amie des trois autres mais pourquoi Samantha n'est pas aussi la meilleure de Charlotte et Miranda. Le lien entre les 4 femmes est souvent montré passant par Carrie mais pas entre toutes. Elle est forcément la chouchoute de toutes.

La critique:

Carrie Bradshaw ne supporte pas la critique. Je sais qu'en général, on n'aime pas mais pour un détail, elle en fait tout un foin. Elle reçoit une bonne critique et vlan, elle nous saoule pendant tout un épisode avec et part même à la chasse à la critique contre l'ex de son ex sans même s'apercevoir que son ami Stanford est heureux en amour, lui. Elle ne tient jamais en compte l'avis de ses amis pour Big et pour le russe (si une amie te dit que tu vas contre un mur et que tu tournes pas rond avec ce type: c'est que c'est vrai!) et finalement, le regrette et se plaint encore.

Ses histoires d'amour ratées:

Aidan: Pourquoi??? Il avait tout ce brave Aidan: gentil, aimant, drôle, travailleur, bricoleur, romantique et charmant... Mais non, elle ne veut pas se marier ou mieux le fait cocu avec son égoïste ex, Big... Elle trouve même le moyen de casi retomber dans ses bras dans l'horripilant "Sex and the city 2". Elle l'a bien pris pour une truffe...

Le russe: Celui-là, je lui accorde, c'était un trou du c... . Encore plus égocentrique qu'elle, plus égoïste que Big... Elle n'était réduite qu'à faire-valoir ce qui était contraire à Carrie (et toutes autres femmes).

Berger: Là, c'était lui le faire-valoir avec crise existentielle pour lui. Carrie ne pouvait pas être avec un écrivain raté et qui allait plus dans une descente budgétaire qu'une montée (je souligne que Miss Bradshaw aime les hommes avec de l'argent et du pouvoir). Lui, il était hyper susceptible et comme elle n'en rate pas une, il faisait la tête au moins 5 fois par épisode soit à chaque scène. Je pense que cette histoire est la rupture la plus logique mais c'est vrai que le post-it, c'était moyen...

Big: Monsieur Je ne sais pas ce que je veux... Il la prend, il la jette pendant 6 saisons et 2 films... Imbu de lui-même, matérialiste, égoïste... Il ne manque pas de charme et surtout il a un sourire à faire fondre... Alors que toute nana dotée de bon sens aurait pris la poudre d'escampette, Carrie a persisté et a aimé se faire et faire du mal. Le coup du mariage annulé reste le symbole de ce couple un peu beaucoup sado...

 

Sex and the city ne donne qu'une vision partielle de la vie de la trentenaire célibataire et se concentre surtout sur une certaine élite. Si on partage avec plaisir les aventures des quatre femmes, on arrive plus facilement à s'identifier à Samantha, Miranda ou Charlotte qu'à Carrie même si parfois son histoire peut faire écho (lors d'une rupture difficile). Il faut oublier les deux navets de films qui sont de vilaines caricatures de la série qui, elle, est culte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse
commenter cet article

commentaires