Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 16:45

J'aurais aimé aller voir Fury mais mon petit ami a préféré qu'on aille voir Le Labyrinthe, nouvelle franchise post-apocalyptique pour ados tiré du best-seller en trois volumes L'Epreuve que je n'ai jamais lu. Allez, je vais être franche, le film est bon divertissement si on ne se pose pas trop de questions.

Résumé de l'histoire: Thomas est amené par une cage dans un lieu avec une trentaine de garçons qui y vivent depuis au moins trois ans. Autour de cette micro forêt/prairie, quatre grands murs. Derrière ces murs, un labyrinthe qui se modifie pendant la nuit et hanté par des horribles araignées mutantes.

 

Déjà rien qu'avec ces quelques lignes, j'ai un "what's the fuck?" qui m'interpelle: pourquoi que des mecs? D'ailleurs, ça n'a pas l'air de perturbé l'un d'entre eux. Pourquoi en trois ans, il n'y en a pas un qui a bougé les prisonniers à sortir? Pourquoi ne se posent-ils pas des questions tout simplement?

Le problème des filles me laisse perplexe. Bien qu'ils aient perdu la mémoire, ils (du moins le personnage le plus attachant, Chuck) savent qu'ils ont eu un papa et une maman. On a donc bien la notion d'homme et de femme. Mais aucun des gars évoque l'absence de femme. Pour eux, c'est normal. Vivre dans dans des petites huttes avec son petit bout de terre avec ses potes, ça leur suffit... Moi, ça me fait penser aux Schtroumphs. Quand la fille arrive (avec autant de charisme que Bella Swan), aucun ne la branche. Ils sont quasi indifférents. La schtroumfette a fait plus d'effet, elle... A leur âge, on a les hormones en ébullition?!

 

J'ai évoqué les murs et le labyrinthe. Ils sont une trentaine pour quelques bébêtes... En trois ans, ils n'ont jamais fabriqué des armes et tenté d'organiser une vraie évasion. Il y a fallu qu'un pauvre pèlerin, finalement moins con (je ne vois pas d'autre mot) que les autres, arrive pour qu'ils commencent avec quelques réticences à y penser... La soif de liberté est une option chez eux. Ils ne cherchent pas à savoir pourquoi ils sont là non plus. Pour eux, à partir du moment que la bouffe tombe, tout baigne. Un homme correctement constitué a une réflexion sur la situation... Eux non. Dans leur conception de vie, on reste dans le pays des schtroumphs version teubés...

 

Je voudrais aussi évoquer leur règles de vie déplacées. Un camarade se fait piquer par une bestiole et il est condamné à mourir. Au lieu de l'achever d'une manière à souffrir le moins possible, non, nos adolescents complètement incivilisés à l’extrême le renvoient dans le labyrinthe pour que la bestiole termine son job. Autre scène surprenante pour ne pas dire choquante de manque de jugeote: un brave gars revient à la porte du labyrinthe avec un pote blessé pendant que celle-ci se referme. Verdict: seuls les "coureurs" ont le droit de dépasser la porte sinon tu es banni... Euh, les mecs, vous ne pouvez pas faire entourloupe au règlement pour sauver votre copain? Je suis désolée, nous avons des cas de débilité profonde. Seul Thomas se lance mais parce qu'il voulait rester coincé dans le labyrinthe pour comprendre le mystère de cet étrange prison (lui, c'est un cas à part de manque de bon sens encore).

 

Attention spoilers!!!

 

L'évasion est visuellement bien menée. On est à fond. Mais là aussi, il y a des incohérences énormes. Le code sorti de nul part. Le pas gentil rebelle qui n'a pas voulu écouter le gentil Thomas meurt (autre what's the fuck: d'où il sort dans le mesure où il n'est pas parti avec le groupe d'évadés?). Et puis, il y a ce moment qui m'a mise en colère. Pourquoi il faut toujours faire mourir le personnage le plus sympa du film? Ça n'apporte rien au scénario et ça dégoûte le spectateur. Quite à faire larmoyer autant donner un intérêt scénaristique...

 

Fin de spoilers!!!

 

Le film est regardable. Le visuel est là. Les acteurs sont bons (sauf la fille qui fade, syndrôme Kristen Stewart total) C'est dommage que les incohérences et le manque de réalisme des personnages lui fassent défaut. Après c'est tiré de l’œuvre de James Dashner. Je n'ai pas lu les livres et peut-être qu'ils sont plus riches en détail et en logique. Je regrette aussi une utilisation trop modeste de ce labyrinthe. Je m'attendais à ce qu'on exploite les peurs les plus profondes des personnages, à quelques chose de plus sombres et complexes qui ainsi se distinguerait de l'autre saga post apocalyptique à succès Hunger Games.  Je reste sur ma faim...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 24/11/2014 22:59

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

Bloc-note-de-la-Curieuse 01/12/2014 13:05

Merci de votre compliment. Malheureusement, je ne vois pas votre lien. Pouvez vous me le renvoyez que je puisse visiter votre blog.
Cordialement :-)