Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 15:30

carla-bruni-bikini-nicolas-sarkozy-031A l'aide! A nous! Quoiqu'on s'en contre branle! Sarko va être papa pour la quatrième fois! Et oui, il semble qu'il ait réussi à engrosser Carlitta (à moins que se soit Biolay...). Celle-ci prévoit de pondre en octobre. Au cas où on avait pas assez de ses trois rejetons précédents, bien que le dernier ne fassent pas encore parler de lui, il nous catapulte un autre. C'est de l'invasion!!!!

Petite piqûre de rappel, Nico et Carla, c'est un peu les Gomez et Morticia de l'Elizée! Si si, regardez bien, il existe une vague ressemblance! Sauf que la famille Addams me parait plus sympathique et surtout me fait pas chier.

Allez une pensée pour la futur sangsue (il va sûrement se nourrir sur nos impôts)! Parce que imaginez un peu son avenir, à cet enfant là!

Tout d'abord, qui est son père quand on sait que Carla a la cuisse bien légère? S'il a l'air malade et défoncé, je confirme Biolay! Avec une petite moustache hitlérienne, c'est Sarko (ca y'est je vais me faire taper sur les doigts)! Le pauvre petit va être perturbé, quand il va voir la tronche de Pierre Sarkozy, il va se demander si c'est pas lui son père! Pierre il a l'âge d'être son papa, pas son frangin tandis que Sarko devrait lui raconter des histoires commençait "du temps de ton papy...". Pas évident de se situer pour un nouveau né (si en plus ils lui expliquent la vie sentimentale de sa mère, ils vont en chier comme des polonais). Peu importe le père, vu les goûts masculins de sa maman, on espère qu'il va avoir le physique de Carla (ne serait ce que pour la taille, le nez et les oreilles dans tous les cas de paternité possible). A défaut d'être député dès qu'il saura articuler un son, il pourra toujours défiler pour Galliano. Et ouais, chez les Sarko, on peut faire carrière dans n'importe quoi à condition d'avoir le bac à sable et piquer le répertoire téléphonique (et le porte feuille) de Papa. Jean fait de la politique en ayant jamais réussi à faire une année de fac et Pierre producteur de rap (c'est vrai que Neuilly, c'est la ZUP), ça promet la politique et la culture française...

Bien sur, je critique mais bon, cette naissance ne va pas changer grand chose pour nous (hormis de la lecture dans la presse people, ce que j'adore) et ce foetus n'a rien demandé à personne. Nous souhaitons beaucoup de bonheur aux parents avec des couches pleines de merde, de longues nuits d'insomnie, des bêtises par milliers (et encore, c'est Mary Poppins qui va tout se coltiner)...

 

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans People
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 12:13

Il y a une quinzaine d'année, je pleurnichouillais dès que je manquais un épisode de la soupe appelée Hélène et les garçons. Ah le bon vieux temps où ces joyeux lurons passaient plus de temps à la cafèt' que dans les cours (on a tous essayé de faire pareil mais du coup, on a pas eu nos diplômes, publicité mensongère). Je suivais passionnément les histoires d'amour où tout le monde couchait avec tout monde sans la moindre allusion au sexe. C'était culcul et le scénario ne volait pas plus haut qu'une chanson de Mélanie Laurent. Quand au jeu des acteurs, la Mélanie Laurent aurait presque tiré son épingle de la meute... Le tout enveloppé de chansons mièvres (Pour l'amour d'un garçon, Peut être qu'en Septembre, Je m'appelle Hélène...), toutes ces poésies que je ne peux écouter maintenant sans prendre un fou rire nerveux...antenne_reunion_-_mistere-amour-26db0.jpg

Bref, revenons à nos moutons, TMC décide de refaire du neuf avec du vieux et nous pond "Les mystères de l'amour" toujours produits par AB productions (Azoulay quoi...). C'est la suite des Vacances de l'amour (elle-même suite du Miracle de l'amour suite d'Hélène et les garçons, faut suivre).

Je vais pas me fatiguer à résumer les 25 épisodes... Pour juste présenter les grandes lignes, se sont du cul (ça y est au bout de 15 ans on y arrive), des flingues, des prostituées, du viol, un méchant, une méchante, des vols, des petits jeunots... On retrouve nos personnagesfétiches (Hélène, Nicolas, Jeanne, Laly, Bénédicte, José, Jimmy, Johanna...) avec des petits nouveaux (Franck, Ingrid, Ricardo, Angèle, Olga, Cristal...). Béné va se taper un petit minet. Laly va jeter son dévolu sur le dernier morceau de pain restant, Jimmy. José fait sa crise de la quarantaine. Nicolas se recase avec sa jeannette( qui est toujours dans la merde). Hélène est encore un coeur à prendre et sauve des orphelins avec un certain Philippe. Cricri demeure toujours un grand enfant toxico, il joue même au baby-sitter avec Angèle. Rudy est le larbin de toutes les filles. Ingrid remplace Nathalie en plus vicieuse. C'est méli mélo! Ça tourne le plus souvent en rond. Les pauvres gens ont le don d'être incorporés dans des plans galères en tous genre. Grossomodo, vous habitez Paris? Alors vous avez de fortes chances d'avoir affaire à des trafics de drogues, de prostitution et de côtoyez des flingues tous les jours. La vie quoi! Ça a ni queue ni tête! C'est stéréotypé à souhait!

Passons à l'interprétation. Les oscars nous voila!!!! En 15 ans, ils ont pas fait un progrès. De la récitation avec une gestuelle exagérée! Ils en brassent du vide!!! Entre des soupirs caricaturaux, des "merde" à tire la rigot et des baisers faussement langoureux, on se marre (le jeu est un trait humoristique incroyable et unique dans cette série). Nos pépères ont bien (ou mal) vieilli. Si Bénédicte, Laly et Jeanne sont toujours aussi ravissantes, Hélène et Johanna semblent super fades et ridées (donnez leur du botox!!!). Quand aux mecs, les abdos kro apparaissentde plus en plus, sauf pour Sébastien Roch (cricri) qui lui a une tête à avoir passé du temps en désintox. En revanche, nous auront eu un aperçu du postérieur de Jimmy et c'est pas mal (on sait maintenant qu'il fait des UV nu).

Le hic est qu'étant une grande nostalgique des années 90 (je ne suis point la seule), je me suis fait piégée littéralement!!! C'est un tue-neurone mais comment ne pas être heureux en regardant ceux qui ont bercé notre adolescence (ou enfance)?AB production et ses "stars" sont encrés dans nos vies et les revoir avec de nouvelles aventures nous rappelle que le temps passe mais que l'histoire continue pour nos "héros" aussi. Il n'y a plus de cafet mais un resto ou certains travaillent (ah oui, ils bossent!!!!), ils ont des enfants, des voitures... Ils ont grandi tout comme nous...

J'avoue,j'attends avec impatience la saison 2. Certains mystères restant en suspend et puis j'aime tellement les trucs un peu neuneu. Je souris à tous les clins d'oeil au passé (la fille de Béné qui mate Hélène et les garcons lol) et les cross over entre les feuilletons (La philo selon Philippe). D'ailleurs, espérons que, pour la saison suivante, ils nous sortent d'autres anciens personnages. Après tout qui n'aimerait pas revoir Annette, Justine, Luc, Jérome, François, Gérard, Marc, Lola, Giant coco ou les Musclés???

 

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Télévision
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 15:03

Ce matin, en lisant les potins sur gossip.fr, un article attire mon attention : "Mélanie Laurentse fait tacler à la radio". Je ris car Régis Mailhot se régale de l'absence de la chanteuse et de son égocentrisme évident. Le site nous évoque un coup de gueule de Mélanie. En trois petits clics, je tombe sur la vidéo! Mademoiselle Laurent ne semble pas tolérer la critique qu'elle considère injustifié et haineuse. Elle s'emballe un peu! Je prends mon courage à deux mains, deux pieds et deux oreilles(faut bien ca) et j'écoute la fameuse chanson... Je dois être sado-maso pour me faire autant de mal de bon matin...

Pour citer la marionnette de Gerard Depardieu, dans les guignols de l'info "il faut mieux une Annie Girardot bourré qu'une Mélanie Laurent à jeun"!!! C'est vrai! Cette meuf nous a gaché une bonne partie d'Inglorious Bastards. Un film génialissime avec une actrice aussi molle qu'une guimauve. Souvenez vous, en primaire, quand vous récitiez une poésie! Mélanie Laurent, elle joue pareil. Le seul qualificatif qu'on peut dire de cette fille est mignonne. Car penser qu'elle est une bonne actrice, c'est une insulte au cinéma (même le français qui est déjà une insulte en soi).

Rentrons dans le sujet propre! Le clip est fade est sans importance. Rien de bien surprenant dans la mesure où toutes chanteuses aphones du moment se mouvent dans ce type de vidéo. On voit défiler notre blondinette de service dans un salon en pantalon et veste garde royale bleu marine avec des paillettes, dans une baignoire en pull beige (ils auraient pas pu la noyer innocemment...) et dans une cuisine en robe et chapeau vieux Paris fin des années 40 (c'est connu tout le monde prépare la bouffe dans cette tenue). Elle miaule sa chanson en jouant avec des objets divers et variés (globe terrestre, appareil photo, disques, gâteau...). C'est mieux qu'un laxatif, je vous le jure!!! La musique, si vous voulez vous suicidez, c'est l'idéal! Un air chiant, déprimant. Rien de nouveau. La pauvre fredonne des paroles dégobillantes de non sens et de lassitude. Je suis une fan de chansons française à texte( Fersen, Bilh, Cherhal...). Mais là, il n'y a aucune âme!!! Avec sa voix qui pue la laryngite et la clope avec un texte aussi existentielle qu'une crotte de nez, on se dit que c'est pas avec ça que la chanson française va progresser. Allez chercher une boite de prozac chez le pharmacien! C'est aussi radicale. Et puis le top, c'est que la Mélanie pousse un grand cri effroyable et inutile! On dirait un cochon qu'on égorge! On découvre qu'elle sait crier, chose qu'elle aurait pu utiliser quand elle récite au jeune soldat allemand (Inglorious bastards): "Frederick, vous m'avez fait mal" (heureusement qu'elle le dit car on dirait pas).

Bref, Mélanie nous faisait, déjà, chier au cinéma maintenant elle va nous pourrir les ondes radiophoniques! Je m'auto remercie d'être au Québec car je n'ai pas subir cette pisse de chameau et j'espère que qu'elle ne traversera pas l'atlantique.

Histoire d'être sadique, je laisse le lien: http://www.youtube.com/watch?v=Zwb8hXlUE1E

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Musique
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 02:31

People-mariage-princier-kate-middleton-prince-carosse-bisouFallait pas se leurrer! Elle était mal barrée pour lui passer la corde au cou, la Catherinette! Roturière et Willy pas très fidèle, la Queen en massacrait son brushing. Mais tout vient à point à qui sait attendre. La patience a été très généreuse avec la petite Middleton. Son conte de fée s'est réalisé, en ce 29 avril 2011. C'était le mariage people de la décennie! Le prince Albertet Charlène seront du pipi de chat comparé nos deux tourtereaux anglais.

La mariée était somptueuse! D'accord, on dit toujours que la mariée est belle... Mais sur ce coup, c'était la vérité! Elle resplendissait. C'est une fille moderne et jolie. Sa robe signée Sarah Burton pour Alexander McQueen (les fashion doivent connaître) lui saillait parfaitement, valorisant sa mince silhouette grâce à un bustier de satin blanc et ivoire. Protocole oblige, on a caché un peu la nudité. De longues manches en dentelle enveloppaient ses bras et son décolleté. Pour le  reste, diadème Cartier et chaussures, McQueen, aussi. Le prince William nous a offert une belle élégance. En costume rouge et noir de colonel de la Royal Air Force, il dégageait de la classe voir même du sexe appeal. A travers toute la cérémonie, des échanges des voeux, aux baisers au balcon, le cortège en calèche et la sortie en Austin ect... ces deux là n'ont fait qu'échanger des regards complices, des gestes d'affection. Rien ne semblaient sur-joués.

Par contre du côtés des invités, il y avait de quoi faire jaser les poulailler du monde entier!

Tout d'abord, les peoples!!! Si vous êtes un people anglais et que vous n'étiez pas à l'événement, la sentence est irrévocable, vous êtes un has been! Ca c'est fait!

Après les autres! En tête de liste, on retrouvait les Beckham (sans leurs 2be3 de fils). Monsieur était presque ridicule avec son costume queue de pie et son brushing arrière au pli près (effet dandy raté), y 'avait du laisser-aller total chez Madame. Le petit chapeau bonbon "rollo" + la robe tonneau+ chaussures emprunté à Lady Gaga vu les talons! C'était bidon (ou bedon devrais je dire...)!!! Parait qu'elle était contente de venir... Quand on voit la tronche qu'elle tirait sur les photos, on a un sérieux doute (elle doit sourire quand elle se coince les doigts dans une porte). Elton John, le gay le plus célèbre du monde faisait parti des festivités avec son mari, David Furnish. Hormis la cravate rose très kischou et un bon coup de vieux, ca convenait à la noce royale. Pour un nouveau noble, il assurait.

Viennent les têtes couillonnées et la famille des zombies! J'ai trouvé les deux gagnantes!!! Tapez vite Princesses pippa harry 6809-copyAEugénie et Béatrice! Futurs déguisements d'Halloween!!! Même Paris Hilton ou Peaches Geldof auraient eu plus de classe, pour dire! Entre une qui avait un paon sur la face et l'autre un scarabée, on aurait pu croire qu'il s'agissait de Javotte et Anastasie, les demi soeurs de Cendrillon...La princesse Margaret rappelait un bouquet de lavande de chez Grand-mère. Camilla Parker Bowles frôlait la sobriété si elle s'était pas affublée de cette horreur de chapeau (comment elles choisissent les couvres chef, ces nanas???). La Queen en mode citron pressé (chapeau civilisé à noter)se traînait guillerette. A 85 balais, elle avait la pèche! La papamobile, c'est pas encore pour elle. Il est important de souligner que se sont les hommes, dans la monarchie, qui n'ont effectué aucune faute de mauvais goût vestimentaire. En tenue d'officier rouge et noir, ils n'ont pas pris de grands risques (y'avait les Beckham pour ça).

Pour finir, je ne pouvais ne pas évoquer les deux véritables stars de ce mariage! Pippa Middleton et le Prince Harry! Elle, elle a illuminé la cérémonie, par sa grâce et sa beauté. Dans cette robe de Sarah Burton, qui ravivait son corps élancé, on ne voyait qu'elle. La simplicité et le naturel, à l'état pur. Cette fille est un joyaux! Lui, il a brisé ce côté bad boy alcoolo avec un discours de garçon d'honneur émouvant (évocation de Diana) et drôle ( calvitie précoce de William). Il est apparu comme un jeune homme plus sur de lui. Un figure emblématique des Windsor est née!

Pour conclure, souhaitons beaucoup de bonheur aux jeunes mariés et qu'ils ne finissent pas dans un tunnel (un peu d'humour noir, ça fait pas de mal)!

Vive Kate! Vive William! Vive les mariés!!!!

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans People
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 20:29

Lady Gaga!!! Tout le monde la connaît! C'est la version pop music de Marylin Manson( personne moche qui se rend plus moche pour paraître moins moche)! Une machine à tubes! Jusqu'à maintenant je supportais, sans problèmes, cet alien de la musique. Les titres sont sympa et entraînants(qui n'a jamais balayer son appart' en fredonnant "Bad romance"?). A mes yeux, Monster Fame représente un album réussi: on retrouve des bons rythmes, c'est soigné, les paroles se retiennent vite(profondeur d'un bidet) et l'artiste a une personnalité. Justement trop de personnalité tue l'artistique et Lady gaga est en voie de devenir une parodie d'elle même.

Toutes ses tenues inspirent les créateurs et les modeuses! Si être à la page signifie avoir un steak sur la tête, je suis désolée, je préfère, encore, traîner à mon jean troué! Y'en a qui crie que c'est de l'art contemporain! Ça me confirme juste ce que je pense de ce type d'art: content pour rien!!! Il n'y pas de style!!! C'est de la provocation et du ridicule qui attirent les paparazzis et fait du buzz! Parce que Lady Gaga, elle fonctionne qu'avec de la provocation!

Par pure exemple son dernier clip, Born this way. Au passage, la chanson a un goût méchant de déjà vu! Mais le clip! J'avais pas eu autant la nausée en regardant une vidéo depuis La passion du Christ. Pour commencer pendant 2 minutes, on droit à un examen pelvien de la chanteuse haut en couleur (représentation de la sécrétion, arf) qui nous conte une légende sur sa naissance (admirez son égocentrisme démesuré). Âmes sensibles, prévoyez une bassine pour vomir!!! Après s'en suit le tube, sur une chorégraphie relativement moyenne (elle peut pas danser sans se toucher la chatte???) dans un bikini présentant un corps que je qualifierais de pas sain et sentant le manque d'hygiène et le sperme( tout le monde connait ce genre de filles, on ne sait pas pourquoi elles dégagent quelque chose d'impropre)! Quand elle n'est pas une reine intersidérale se faisant tripoter le vagin, elle danse à poil. C'est la logique (ou business) Gaga!

Oui, je sais que c'est que de la provocation et qu'elle s'attaque à des sujets faciles (religion, sexe...). Mylène Farmer, Madonna et bien d'autres l'ont fait bien avant elle, avec une véritable démarche artistique qui leur a valu d'être encore là, 20 ans après... Lady Gaga est en plus complètement imbue de sa personne et sure de son génie (Bonjour la modestie)! Son album ne se trouve pas encore dans les bacs qu'elle le qualifie de l'album de la décennie!!! En vue des deux premiers singles, y'a pas de quoi en faire une tour Eiffel!

Lady Gaga crée de bonnes chansons pop!!! Elles continueront à se vendre!!! Sauf que l'artiste à l'ego démesuré risque de tuer tout son potentiel si elle ne base que sa promotion sur des buzz et de la provocation gratuite et infondée! Je serais assez triste de la voir finir comme Prince, aux oubliettes des has been!

Sauvez Gaga!!!

 

Je dédie cette article à mon ancienne colocataire, Lucy, qui m'a réveillée plusieurs fois, à 6h du mat', avec l'air d' Alessandro (lui aussi avait une clip bien hard)!!! C'est aussi une artiste (peinture, dessin) au génie bien méconnu!

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Musique
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 14:36

Éternelle accro aux teenage séries pour adolescentes émotives, je me suis plongée dans le nouveau attrape couillonnes de ABC Family. Je me suis amusée comme une petite folle devant les aventures et les secrets d'Aria, Spencer, Hannah et Emily. Du suspens et des rebondissements tels qu'on les aime. Une version plus jeune de Desppretty-little-liars.jpgerate Housewives. On ne tient plus en place en attendant le prochain épisode, de semaine en semaine. Et là ma patience s'use car il nous faut poireauter pendant quelques mois pour pouvoir retrouver nos jolies petites menteuses de Rosewood... Alors pour gardon le filon, je me suis lancée dans la lecture du premier tome du livre, dont est inspirée la série. Ça porte le même nom et est écrit par Sara Shepard.

Couverture jaune flashy avec une ravissante poupée (pseudo barbie). Indirectement une poupée est le symbole un peu de la lolita, le jouet de l'enfance et la manipulation. C'est accrocheur!!!

A la différence de la série, les quatre protagonistes ne se côtoient plus depuis la disparition d'Alison. En l'occurence, on le voit évoluer chacune dans leur coins. On redécouvre, avec joie, le flirt de Spencer avec Wren (chéri de sa soeur), la romance d'Aria et Ezra, l'évolution homosexuelle d'Emily avec Maya et les multiples problèmes d'Hannah (la pauvre, elle traîne que des casseroles). Au milieu de leurs histoires, les messages de A., l'affaire Jenna et  le mystère Alison. Okay! Ça aborde tous les problèmes sentimentaux des filles autour de 16 ans, celle qui craque pour le copain de la frangine, celle du béguin pour le jeune prof plein de charme (on a toute fantasmé sur l'un d'eux), une attirance homosexuelle, après les problèmes de poids, de vols et de mecs en général (je le répète pauvre Hannah qui a la totale). Mais les petites interventions du maître chanteur font que cela pimente le côté mélo et le rend moins mielleux et plus digeste. On cherche toutes les possibles A. , et connaître la vérité.

L'auteur ne se prend pas le chou avec de longues descriptions. Elle se concentre sur des verbes d'action afin de présenter l'évolution des filles et l'angoisse qu'elles éprouvent au fait d'être prise sur le fait... L'éternelle peur qu'on sache tout de nous... L'écriture est assez enfantine. Il n'y a pas de grandes phrases métaphoriques à la philosophie de grand penseur. C'est un livre de détente, qui ne prends pas le chou (sinon je vous conseillerais du BHL). On suit chacune des filles jusqu'à leur réunion finale (je vais pas vous dévoiler comment) et, après on n'a qu'une seule envie............ lire le tome suivant!!!!

 

Je file à la bibli pour le deuxième!!! Et vous, si ce n'est pas fait, attaquez le premier!!!

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Littérature
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 17:02

Tuke! Pour les français, ce nom suggère un biscuit apéritif dont on se gave pour éponger l'alcool en soirée... Au Québec, on parle d'un bonnet. Et dans notre petit coin de Bromont/Granby, il s'agit d'un groupe pop rock composé de Julien, Samuel (les jumeaux) et Marc-André.

Ne sortant pas de ma cage à poule d'appartement, comment j'ai pu connaître un groupe local??? Bah un des musiciens me subit au travail... Je lui achète, donc, son album, Le temps n'a pas de saveur que j'exige dédicacé (histoire d'être une privilègiée) sans trop savoir à quoi m'attendre...

Tout d'abord, la pochette! J'adore la photo de nos trois musiciens... en format culotte courte!!! Image un peu ancienne qui nous rappelle le titre et le temps qui passe. A l'arrière, on retrouve les mêmes en version grand format avec leur tuke sur la tête, entouré d'horloges rondes multicolores. Soit dit en passant, nos petits cariboux, ils sont loin d'être vilains!!!

Alors, j'introduis le CD dans mon cher computer  (joli CD sur fond de cadre d'horloge) et là, le temps a une saveur de TUKE!

C'est un album qui donne le sourire! Tuke nous transporte dans son monde sous des rythmes pop rock qui n'a rien à envier d'autres scènes québécoises voire françaises. Le groupe nous parle des filles, du quotidien, de leurs états d'ame. On partage leurs vies de jeunes hommes de 18 ans (bah oui, se sont des minets) entre des ballades et des sons plus "sauvages". En les entendant, on partirait, avec eux, prendre un café ou à la recherche de coquillages. Ils nous donnent des frissons et du bonheur!

 

Un petit lien, pour que vous puissiez découvrir cette petite merveille à l'accent québecois: http://www.facebook.com/home.php#!/pages/TUKE/92560893543

 

Allez les gars!!! On lâche pas!!! Continuez la course au succès. On espère tous qu'il sera... pour la vie :-)

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Musique
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 21:37

Comme il est reconnu, publiquement, que je suis pas bien finie, je me suis matée, en l'espace d'une semaine, 3 films ayant pour sujet l'exorcisme! Espérais-je exorciser mes propres démons? Bonne question! En attendant, je n'ai pas pu m'empêcher de vous partager mes émotions, sur mon babillard de blog.

 

The last exorcism (2010)

 

Filmé en caméra embarquée ( grande tendance dans l'horreur commerciale), le réalisateur, Daniel Stamn (inconnu au bataillon), nous plonge au coeur de la Louisiane profonde des années 50 (la ville pourrait s'appeler facilement Trou du cul du monde), afin de suivre le dernier exorcisme du Révérend Cotton. Le cas: Nell! Adolescente d'environs 16 ans, toute proprette, bien pieuse, limitée intellectuellement (la scène des chaussures en est une preuve totale) et petite ressemblance avec Michaël Cera (si on ajoutait une perruque à ce dernier). Tous les clichés du genre se percutent! La pauvre fille en question qui se tord, hurle, offre ses plus belles grimaces à la caméra et tue même des petits chats... Le papa désespéré coincé, et vieille Amérique puritaine, le frère pas net non plus, voisins quasi autistes et le curé né de la dernière pluie! Mais ça fonctionne!!! Grâce à la méthode de filmage qui enrobe ce méli-mélo en petit sucre de frisson... Enfin frisson, je dirais plus suspens, car si vous voulez de l'horreur, regardez Tharam et le chaudron magique de Disney, ca vous traumatisera davantage.Je tiens à rajouter que tout le long, j'ai eu le sentiment que le réalisateur prenait un peu la religion chrétienne pour une conne. Je m'explique: le révérend semble aussi pratiquant que moi quand je bois une vodka,en boite, en disant que c'est de l'eau, famille protestante un peu neuneu sur les bords et une scène finale qui fait encore passer les hommes de Dieu pour pédophiles et même pire... Au moins cela change des autres conclusions des films du genre...

A noter, que ce film a été produit par Eli Roth, le castagneur de nazis dans Inglourious Basterds mais aussi le réalisateur du comico-porno-terrifico Hostel (magnifique pub pour le tourisme slovaque). Sûrement carte de visite (bonne ou pas d'ailleurs...) du film,car sans lui,  je ne pense pas que The last exorcism aurait passé le cap du film sympa pour une soirée pizza avec Chouchou ou Loulou...

 

L'exorcisme d'Emily Rose (2005)

 

Réalisé par Scott Derrickson(encore un qui sort de son pot de rillettes), il a le mérite de présenter l'histoire d'un exorcisme d'une manière originale. Le père Moore est accusé d'homicide par négligence à la suite du décès d'Emily Rose, une jeune fille possédée qu'il tentait d'exorciser... C'est ballot! Une brillante avocate aux dents longues, Erin Bruiner, va s'occuper de défendre le bon pépère. Celui-ci ne veut juste que raconter sa version des faits, se moquant d'être innocenter. De nombreux flash-back apparaissent aux spectateurs nous présentant la victime: étudiante brillante, bonne catholique, avec un chéri, qui se met à partir en vrille et à devenir parano. Allez on se tord, on écrit sur les murs, on grimace, on hurle, on se sauve par la fenêtre et on parle des langues étrangères (ça aurait pas pu m'arriver à mon oral d'italien???) . La total!!! Jennifer Carpenter tient le rôle à merveille prouvant, une fois de plus, qu'elle est une grande actrice. C'est un plaisir de la voir dans un autre personnage que Debra Morgan dans Dexter. Pour en revenir à notre film, l'action se déroule, principalement, dans la salle d'audience du tribunal, on voit défiler les différents témoignages et avis d'expert. On se sent autant enfermé dans le recit que les jurés. On juge. Le réalisateur ne se mouille pas à dire si les possessions existent ou si ce n'est juste une maladie, il veut présenter tout les points de vue possible autour du cas d'Emily. Ce film a été inspiré par un fait divers (le cas de d'Anneliese Michel) ce qui lui donnent une certaine vraisemblance et de la cohérence. On en ressort avec un doute comme l'avocate (formidable Laura Linney , au passage). Honnêtement, cela m'a réjouit de ne pas voir juste un exorcisme à 5 sous mais aussi une véritable enquête, une histoire bien ficelée par un scénario intelligent et pas caricatural.

Peu effrayant mais percutant! a voir!

 

The rite (2011)

 

Tiens, pour le coup, le réalisateur a fait quelque chose avant, en l'occurrence, le très bon Dérapages avec Jennifer Aniston, Clive Owen et Vincent (représentant de la classe française, je m'étouffe) en 2006. Lui, déjà, pour s'assurer du succès de son exorcisme, il a embauché Anthony Hopkins. Pas con, le mec! Il a rentabiliser son affaire. Après, il nous a trouvé un jeune prêtre, Mickaël Novak, bourré de doute, avec un besoin de psychothérapie et un physique à me faire aller à l'église tous les dimanches voir même à la chorale (Colin O'Donoghue, c'est quand tu veux ou tu veux!!!).Après avoir voulu quitter l'université religieuse, notre petit gars se voit expédier, en colissimo, à Rome, pour un stage sur l'exorcisme afin de le dissouader de partir. Pour lui montrer la voie, le père Xavier l'envoie chez le père Lucas (Mr Hopkins) qui pratique les exorcismes comme d'autres soignent les grippes. Et à Rome, visiblement, y'a autant de grippés que de possédés. Donc notre futur prêtre a le droit à une démonstration, sur une jeune fille enceinte qui nous balance les mêmes trucs que ses deux prédécesseuses sauf qu'elle dégueule des clous!!!! Je vous jure que j'ai arrêté de manger mes bonbons pendant tout le film après ça!  Une jolie journaliste vient fouiner, auprès de notre apprenti de Dieu, amenant un semblant d'histoire d'amour (si beau! ce mec peut pas devenir prêtre, je maintiens ce fait!!!). S'enclenche une série de d'évènements tragiques qui bousculeront la vision du héros avec un mentor surpuissant. On croise pas un mais trois exorcismes! Mickaël en prend plein la tête et le spectateur, plein les yeux. Anthony Hopkins nous rejouent, certes, les mêmes mimiques que celles d'Hannibal Lecter, pourtant cela colle avec le contexte et on s'en lasse pas! Le film m'a terrifiée! J'ai dormi la lumière allumée. Il bouillonnait de réalisme. Basé sur des faits réels, je suis sortie de la salle en me demandant "et c'était vrai...". Même quand je l'ai revu, chez moi, je n'étais pas tranquille...

 

Dans les trois cas: on a le droit à une jeune fille possédée qui est pieuse, toute gentille avec plus ou moins des problèmes d'attouchements sexuels... A croire que se sera jamais une saloperie d'huissier ou à un escroc. Se serait un peu plus drôle... Les exorcismes, c'est toujours pareil: cris, yeux qui tournent, corps qui fait des prouesses que même les gymnastes russes ne réussissent pas, ça griffe, ça écrit sur les murs, ça parle avec des voix d'outre tombe des langues vivantes ou mortes et j'en oublie... Forcément, ils n'égaliseront jamais le génialissime "L'exorciste" mais ces trois films ont le mérite de présenter des exorcismes, de façon unique. Pour chacun d'entre eux, il y a une véritable approche et une recherche de style. Ils sont à voir!!!

PS: peut on me dire pourquoi il y toujours des granges et des chats???

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Cinéma
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 02:24

 

Catherine Hardwick a encore frappé! Arf!!! Pour vous remettre cette réalisatrice, c'est la personne qu'on remerçie pour le "génial" Twilight-Tentation. On lui doit, aussi, d'autres "merveilles": Les seigneurs de Dogtown, Thirteen... Pour résumer, c'est la femme qui crée des films pour les prépubèrent pertubés (et Dieu sait s'il y en a) dans des atmosphères qui sont louches glauques avec des dialogues de la profondeur d'une fosse septique... C'est pas dur à deviner que j'ai vraiment du mal avec elle.Red Riding Hood Movie

Pourtant, je me laisse convaincre, par mes amis, de visionner son dernier chef d'oeuvre, que je soupçonne d'être un massacre d'un de mes contes préféré: Le petit chaperon rouge.

Et bien, quel ne fut pas ma surprise!!! L'histoire est une adaptation très libre mais on se prend au jeu. Le visuel est splendide. Sombre, lourd, une sensation de passé étouffant, ambiance rural d'autrefois (typique des contes),tout ca parsémé d'un rouge dominant. Tout le long du film, on cherche le loup autant que l'héroine. La réalisatrice sème des fausses pistes tout en livrant quelques indices pour une révélation finale inattendue (je vais pas vous raconter tout non plus).

Les acteurs sont sympathiques. Amanda Seyfried campe une jolie jeune fille virginale en guise de chaperon rouge. Max Irons et Shiloh Fernadez sont mignons à souhait, histoire de faire baver la gente féminine. A noter que le triangle amoureux des personnages peut en rappeler un autre (Bella, Jacob, Edward). La fille pure partagée entre deux hommes si différents, c'est très vendeur, en ce moment. L'ensemble est convenable. Je commence même à penser que j'ai eu la dent dure avec Hardwick.

Là, patatra!!!!!!!!!!! Les cinq dernières minutes arrivent et tuent le film. Harakiri! Une conclusion qui vous laisse sans voix tellement que ca n'a aucun sens. On comprend plus le personnage, l'intéret de l'histoire et l'épilogue est digne d'une saga de l'été chez TF1. Du grand n'importe quoi. C'est comme un magnifique feux d'artifice avec un final raté. On retient que ça.

J'en conclue que Hardwick fera toujours du Hardwick. Elle a le don d'avoir de bonnes idées pour les gacher...

Donc, un conseil, ne gaspillez pas 9,6€ ou moins en cinéma... Attendez la location DVD ou faites un petit tour sur mégaupload...

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Cinéma
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 17:21

Oh! Grande joie!

 

Je découvre les plaisirs de créer un blog pour raconter les potins mondains, faire mes critiques diverses à propos de mes lectures et de visionnages audiovisuels, et de faire découvrir mes écrits et mes voyages.

 

Souhaitez moi bonne chance car pour une assidue du cahier d'écolier (du à la simplicité de ce dernier), je risque souvent de buguer (pour employer le jargon moderne).

 

A très bientôt

Repost 0
Published by bloc-note-de-la-curieuse
commenter cet article