Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 13:13

Il y a des moments dans l'année où ma personne, véritable cynique en matière de sentiment suite au jour où mon ancien copain a mis fin à mes rêves de jeune fille créés par Disney et autres charlatans du septième art, décide de ramollir sa brique de coeur pour faire ressortir la guimauve en elle (c'était mon passage confessions intimes). Hier soir, je me suis gavée d'amour à en crever (belle citation de Love Actually) en choisissant deux films d'amour pour compagnie. J' ai passé une soirée magique dont je suis sortie rêveuse et le coeur léger (guimauve!!!). Il me manquait juste mon pot de glace Haggen Dazs (meilleure crème glacée pour ce type de soirée).

 

Je te promets (The Vow) de Michael Sucsy:

 

thevowAvec Channing Tatum (l'armoire à glace de GI Joe devenu sex symbol) et Rachel McAdams (ex de Ryan Gosling), les têtes d'affiche aurait pu annoncer le parfait nanard ricain.

 

Le scénario aussi qui tient en une ligne: Léo et Paige s'aiment depuis des années. Ils ont un accident. Paige perds la mémoire. Son mari lui est inconnu. Il décide de la reconquérir. L'intérêt est qu'il s'agit d'une histoire inspirée d'un vrai fait divers.


Et c'est beau. On a envie d'y croire. Il y a les belles paroles, les parfaits petits gestes qui nous fait craquer et dont on rêve. On aimerait avoir un homme qui nous aime autant que Léo aime Paige. On s'accroche autant que lui pour qu'elle retrouve cette fichue mémoire.Tatum et McAdams forme un joli couple actuel et plein d'entrain.

 

Ce n'est pas le film du siècle, il ne révolutionnera pas le genre mais c'est une comédie parfaite pour redonner le désir de croire en l'amour avec un grand A. Allez! Une grande bouchée de glace (à la guimauve...).

 

 

The First Time de Jon Kasdan:

 

-The-First-Time-2012-dylan-obrien-31542939-1000-562.jpg

 

Deux acteurs quasi inconnus: Britt Robertson et Dylan O'Brien pour un couple d'adolescents oh combien bouleversant de réalisme.

 

Contrairement au premier, il s'agit d'un film indépendant et ça se sent... Dans l'image qui n'est pas sublimée dans un monde parfait et surtout dans les dialogues. Je n'ai jamais vu un film d'amour avec autant de vraies conversations qui pourrait réellement être dîtes.

 

Les deux personnages sont encrés des doutes des premiers émois et de cette fameuse première fois car il s'agit d'une réflexion sur cette terrorisante première fois qui hante l'esprit de tous les ados. De même qu'on retrouve ces fameux gestes de l'amour naissant, ces regards qui changent sur l'autre et qui troublent. Il y a une beauté douce et fragile dans leur histoire.

 

Les deux acteurs sont géniaux. Leur candeur naturelle, la manière de prononcer des mots si sincères est déroutante de crédibilité tellement qu'on en voit peu souvent au cinéma où tout est exagération. Tout sonne juste montrant que tout n'est pas guimauve en matière d'amour...

 

 

Les filles ou garçons (car il y en a qui aiment ça ou qui savent faire plaisir à leur compagne), à vos pots de glace et vos mouchoirs.

 

Comme une brave Bridget Jones en puissance, j'ai versé ma larme aux deux films, j'ai serré mon nounours et je me suis endormie sourire aux lèvres, légère comme une guimauve.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires