Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 11:12

Je ne m'étais jamais intéressée aux célèbres legal drama: série qui prend comme fond l'univers du droit et de la loi. Je n'avais pas envie de me lancer dans le très en vue The Good Wife qui me parait poussé au niveau de la corde sensible. Je souhaitais quelque chose de léger. Au hasard de mes recherches, Suits m'a paru une bonne alternative car elle présentait un ton léger dans cet univers coriace.

 

L'histoire commence par une belle originalité. A la suite d'un quiproquo, Mike Ross est engagé par Harvey Specter comme avocat. Tout serait normal si et seulement si Mike aurait un quelconque diplôme en droit en particulier celui d'Harvard qui est imposé pour travailler dans le cabinet Pearson & Hardman. Tous deux se mettent d'accord pour cacher ce petit détail car Mike possède une mémoire photographique impressionnante. Pour le jeune homme, c'est la renaissance. Lui qui subvenait à ses besoins en passant des examens à la place d'autres étudiants, il peut vivre son rève. Harvey a un associé motivé et efficace. La relation mentor/élève se met en place rapidement. Pour pimenter la mayonnaise, Louis Litt, stéréotype du businessman aux dents longues, se positionne en tant que rival d'Harvey avec son autre approche du droit. Jessica Pearson, l'associé senior, a une étrange relation avec Harvey qu'elle protège. Donna, l'assistante ecxentrique qui, je suppose, a des sentiments pour son patron. Quand à la petite juriste Rachel, elle en pince pour Mike. Si on ajoute une petite amie qui est l'ex du meilleur ami et, justement, un meilleur ami qui flirte sérieusement avec la délinquance, on a un menu complet.

 

Étrangement, je n'arrive pas à me décider si j'aime ou pas Suits... Il n'y a pas d'erreur de casting. L'interprétation est très bonne même si personne se démarque. Le fait que je connaisse aucune notion de droit ne gène pas dans la compréhension de la série. Je pense que les affaires sont mêmes reléguées au second plan. Elles sont justes une sorte de fil conducteurs. Les personnages sont très facilement identifiables et certains par leur excentricité arrivent à se démarquer des autres (Louis et Donna en particulier). Le problème est que je m'ennuie dans certains épisodes. Certains vont êtres prenant, d'autres non. C'est inégal. On a envie de savoir la suite sans être plonger dans l'histoire. Il manque de l'action. On voudrait les voir plus se déchirer, plus de suspens, plus d'amour. C'est trop juste "un soupçon de...". La série tâte des directions sans prendre de vrais virages avec des rebondissements. J'ai beaucoup aimé l'intrigue au sujet de l'absence de diplôme, qui souligne un peu l'effet Suits (costume): mettre un costume et jouer un rôle. En effet, être avocat pour ce type de cabinet, c'est enfilé un costume à 5000 dollars et en mettre plein la vue. Mike doit jouer aussi sur le paraître.

 

Suits a l'immense chance d'être renouvelée pour une saison 2. Je me dis qu'il faut peut-être une saison 2 pour que la série s'impose et trouve sa voie. Le duo Mike/Harvey est sympathique et il serait dommage de le passer à la moulinette. A la vue du premier épisode de la nouvelle saison, je pense qu'il est possible d'avoir quelque chose de bon. Mike semble parti pour montrer un visage plus sombre. Harvey et Jessica vont présenter aussi une face obscure.

 

A regarder par curiosité ou pour passer le temps durant l'absence des séries de l'année scolaire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Télévision
commenter cet article

commentaires