Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 10:55

Comme c'est l'été et qu'il fait chaud, on s'enferme au cinéma pour profiter de la climatisation. Et au hasard des affiches, c'est sur Rock Forever que mon choix s'arrête. Aller voir un film sans savoir de quoi il parle, c'est oser mais c'est payant.

 

Histoire: une petite provinciale du nom de Sherrie (on ne rit pas) quitte sa campagne pour tenter sa chance à LosPHOTO-Rock-Forever-le-casting-complet-s-affiche_portrait_w5.jpg Angeles. Après s'être fait voler ses disques (elle n'a pas un seul fringue mais toutes une collection de 45 tours, c'est normal), elle rencontre le jeune Drew. Ce beau garçon (parce que cela aurait été moins drôle s'il aurait été moche) travaille comme barman dans la discothèque Bourbon, boîte emblématique du rock, en attendant de devenir une star du rock. Il fait engager Sherrie afin qu'elle puisse remonter la pente. L'idylle naît en cinq minutes. A côté de ça, le patron du Bourbon a des soucis avec le fisc. La nouvelle femme du maire veut détruire ce bar. Sans oublier Stacy Jaxx, star du rock, qui vit une crise d'identité entre deux caprices de star.

 

Hormis les scènes musicales sympathiques et bien encrées dans l'histoire, l'interprétation assez fascinante de Tom Cruise (qui nous ressert quelques mimiques de ce cher Lestat dans Entretien avec un vampire), un casting jeune et dynamique avec quelques valeurs surs (mon coup de coeur va à Russel Brand qui doit le moche alcoolo le plus sexy de la planète), l'ensemble du film reste une soupe commerciale.

 

On passe un bon moment. On fredonne tout le long de la séance car la bande originale est d'enfer. On réécoute avec plaisir: I want to know what love is, Don't stop believing, I love rock n'roll... Bref, c'est une comédie musicale efficace qui utilise l'univers du rock des années 80. Le contexte est très bien retranscrit jusqu'à la scène finale (on adorera le body et la coupe de cheveux de Julianne Hough dans le finale). Mais cela ne rentre pas dans le culte. On retiens plus les airs de rock que le film dans sa globalité. Sûrement que la comédie Rock of Ages, dont s'est inspirée le film, a fait de meilleurs jours à Broadway.

 

Pour les amateurs de comédies musicales ou de rock'n roll

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse
commenter cet article

commentaires

ro 15/10/2012 01:05

une magnifique merde en boite où des monstres du rock sont massacrés et popifiés. les acteurs sont nazes pour la plus part, et les autres ont se demande ce qu'ils font là.
J'ai tenu bon pendant une heure mais l'enviede gerber m'a fait arreter.
dsl