Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 19:00

 

Hier, j'étais dans une librairie avec mon copain, papillonnant parmi les rayons et, d'un coup, il me montre un petit bouquin tout content: La femme parfaite est une connasse. Je souris car le titre s'y prête bien, espérant que Bibichou ne m'envoyait pas un message subliminal (ce n'était pas le cas: certes je suis une langue de vipère mais pas une connasse). Pendant que Monsieur se dirige vers le rayon BD, je commence à feuilleter ce petit poche de 152 pages. Et là, en plein milieu du magasin blindé de monde, je pars dans un fou-rire. En cinq pages, je suis conquise. Hop! Dans le panier! Hop en une soirée, je l'ai terminé!

 

Merci Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard. Merci pour ce pur moment de détente, de rire aux larmes, de souvenirs. C'est un petit régal d'humour. Ces deux sœurs ont tout compris. Humoriste pour l'une et journaliste pour l'autre, leurs talents rassemblés et leurs expériences de femmes (car tout le livre sent le vécu) donne une parfaite synthèse de la femme normale avec une drôlerie décapente.

 

Tout y passe: la soirée arrosée, les chansons et chorés débiles (pour ma part, Everlasting love des Worlds Apart), les collègues de boulot, les cagoles (ou chagasses selon les coins de la France), les régimes, les hontes, les petites situations gênantes du quotidien et les mecs...

 

Je n'avais pas vécu une lecture comme ça depuis Les Tribulations d'une Caissière. Rares sont les sujets où je me suis pas dit: "oh merde, je l'ai fait!" ou "Oh merde, je l'ai pensé" (avec toujours un "Oh merde" car je suis loin d'être parfaite). Chaque mini chapitre me remémorait un souvenir, une époque dont parfois, en tant que jeune trentenaire, j'ai tendance à regretter. Hé oui, je me suis assagie!

 

Le livre est constitué d'environs une centaine de chapitres très très courts ponctués par des règles indispensables. Je cite:  "Règle n°4: On ne dira jamais en public: je trouve qu'il est sexy, Bob l'éponge". J'avoue j'ai trouvé Bob l'éponge sexy mais Théodore des Chipmunks l'est encore plus!

 

Donc, les filles (ou les garçons, ce n'est pas un livre adressé qu'aux femmes), si vous avez de rire, de lire sans vous prendre le chou ou de vous remonter le moral. La femme parfaite est une connasse est le livre idéal.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Littérature
commenter cet article

commentaires