Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 13:36

Profitant du printemps du cinéma et d'un dimanche pluvieux à souhait, j'ai été au cinéma pour voir le film avec Daniel Radcliff, l'éternel Harry Potter, intitulé La dame en noir.

 

Pour résumer: enfin un film d'horreur qui me fait peur. Depuis The ring, je n'avais plus eu la frousse. J'ai psychoté sur tout le chemin du retour, vérifiant dans mon rétroviseur si la dame n'était pas à l'arrière de ma voiture. Ne parlons pas de chez moi où je me suis endormie la lumière allumée vers 1h30 du matin. Une bonne dose d'adrénaline!

 

James Watkins utilise de nombreux codes légendaires aux vieux films d'horreur... On a le 19ème siècle qui est, à mes yeux, la période la plus propice au paranormal. Un village lugubre avec des habitants pittoresques sombres et apeurés. On sent qu'ils sont liés par un secret. Le héros a un passif lourd. On sent la souffrance à travers son regard et ses gestes. Il y a bien sur son allié fidèle. Et surtout, la maison impose son mystère et ses fantômes. Un vieux manoir entouré d'un cimetière bien lugubre et de marais dont l'accès est possible qu'à marée basse. Ca met l'ambiance. Pour accentuer le malaise permanent, il y a au moins une dizaine de jumps scare et l'omniprésence du bleu. Le réalisateur amène bien une atmosphère entre Les autres et L'orphelinat pour un suspens horrifique d'époque et The ring pour l'absence de sang et les sursauts u son de musique oppressante. C'est jubilatoire.

 

Arthur Kipps, jeune notaire, se voit obligé de partir en mission, pour régler une succession, dans le fin fond de l'Angleterre. Précisons que notre jeune héros est veuf et père d'un petit garçon de 4 ans. Sur place, il doit faire face à l'hostilité local. Il se trouve un amien la personne de Monsieur Daily. Il parvint à la maison de la veuve et les festivités commencent. Bruits étranges, jouets qui se mettent en route seule, rocking chair qui bouge et dame en noir qui se balade avec une bande de gamins... Le petit hic en plus est dès qu'une personne voit cette mystérieuse femme, un enfant meure... Arthur et Daily vont tout mettre en oeuvre pour mettre fin à cette malédiction.

 

Dès la première scène, on est au parfum. Le suicide des trois petites filles est tout simplement horrifiant. Tout le long du film, je suis fascinée par l'horreur. Après c'est sûrement moi, mais les poupées de porcelaine me terrorisent. Là, je suis servie, il y en a de partout. Daniel Radcliff,en père de famille ne me choque pas. A l'époque, on est père à la vingtaine. Il nous transmet ses peurs avec aisance. La seule chose (ombre d'Harry Potter), on croit qu'il va sortir sa baguette magique à tous moment (un petit sort pour la porte verrouillée?). Sinon il est excellent. Les autres acteurs sont très bons aussi. C'est une interprétation générale soignée. Les paysages et le décor sont sublimes. On voit qu'il y a eu une véritable recherche. Petite scène délirante qui m'a fait bien sourire: c'est celle des jumeaux (allez voir et vous comprendrez). L'histoire est bien ficelée avec un fin surprenante. Je pourrais faire un reproche mais qui me semble adressé à tous les films d'horreur: Pourquoi quand il y a une malédiction, tout le monde reste dans le patelin??? Moi je me casserais!!! Bref, j'ai passé un moment de terreur absolue. En toute honnêteté, je pense même acheter le DVD.

 

Amis amateurs de sueurs froides, La dame en noir est pour vous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires