Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 14:07

Je situe Alizée dans le temps: début des années 2000, une brunette au regard malicieux débarque sur les ondes chaperonnée et très façonnée par la prêtresse de la variété française, Mylène Farmer, et scandant un titre entêtant et à connotation fortement sexuel, Moi, Lolita. S'enchaînent de joyeux succès emballés dans deux albums aussi sucrés que divertissant. Après la petite a voulu voler de ses propres ailes et a quitté le foyer Farmer/Boutonnat pour concevoir d'abord un vrai bébé avec son BG de l'époque (Jerémy Chatelain, icône de la mode épouvantail de la Star Ac 2) et deux autres albums qui, je pense, sont des casseroles du top 50. Alors vouloir écouter le cinquième album de la chanteuse midinette devenue femme (oui, elle n'a plus 16 mais 28 ans, je sais c'est dur à réaliser), sobrement intitulée 5, est aussi risqué que sauter dans la mare aux crocodiles.

 

Et bien... Comment dire... C'est pas facile... J'ai aimé le nouvel album d'Alizée!!!

 

Non, je vais bien mentalement. Je n'ai pas bu de Chartreuse, ni ingurgité une substance illicite. Juste, j'ai écouté en bouquinant...

 

Déjà, il ne faut pas s'arrêter au single A cause de l'automne car il n'est pas représentatif du tout de l'album. Le reste de cet opus est énergique avec un condensé de bonnes ondes. La jeune femme a introduit des sons très seventies qui n'est pas sans rappeler les débuts de France Gall. La voie juvénile de la chanteur apporte une candeur douce qui prouve que la lolita reste une part d'elle-même bien qu'elle ait grandi. L'album s'écoute comme une bonne pâtisserie, le temps d'une pause où juste pour avoir le péchu. Il n'a pas de complexité, ce n'est de la grande musique française mais il est divertissant et drôle.

 

Personnellement, j'adore les sonorités un peu vieux rock de Je veux bien et Si tu es un homme, la nostalgie de Mon chevalier et Jeune Fille. La guerre en dentelle est une ballade berçante qui détend. Mais mon coup de coeur total que j'écoute en boucle dans mon MP3 est Boxing Club, ce morceau est un milk-shake de bonne humeur qui donne envie de danser sur des rythmes yéyés.

 

Je n'ai rien à redire sur 5. Cet album est à l'éffigie de l'artiste et elle aurait du se lancer dans ce style musicale juste après sa rupture  avec Mylène Farmer car il s'installe dans la suite logique de ses premiers tubes.

 

Alizée, tu m'as épatée! Ton album est digne d'une gourmandise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Musique
commenter cet article

commentaires