Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 18:53

Faire un article sur Hélène et les Garçons est très compliqué car il y a beaucoup mais alors vraiment beaucoup à dire! Rappelons que je suis une fan d'AB production parce que sinon je n'aurais pas pu me coltiner plus de 200 épisodes du célèbre sitcom et une bonne vingtaine de son préquel Premiers Baisers (plusieurs lectures possibles du titre...). Regarder Hélène et ses potes des années plus tard nous montre par A + B que ce qui nous a échappé à 10 ans, ne nous fileras pas entre les doigts cette fois et on finit par être très critique.

 

Je vais être gentille avec le jeu des acteurs. Premièrement parce qu'il a participé au côté culte de la série. Deuxièment car le casting était composé de mannequins (no comment). Oui, ils jouent mal, on le sait et on en sourit. En fait, pour tout dire, ce n'est pas le pire de la série.

 

Hélène et ses copines, Cathy et Johanna rencontrent Nicolas, Etienne et Christian à la cafétéria du campus. Au fil des épisodes s'incrustent José, Nathalie et Bénédicte et autres Laly, Sébastien et Linda de fonction, formant à eux tous un club échangiste. C'est la vérité! Dans cette équipe tout le monde couche avec tout le monde. Chacun a fait cocu au moins une fois son partenaire avec un membre du groupe. Et chose extraordinaire, si quelqu'un rencontre une personne différente, c'est forcément un(e) ami(e) d'enfance ou un(e) cousin(e) d'untel! Rappelons que la sitcom se passe à Paris (leur monde est genre très petit et tout à fait réaliste).201210162129

 

Le look!!! A part un problème de coordination de couleur très flagrant, je ne peux pas m'attaquer aux tenues vestimentaires des filles. Elles représentent le style 90. Je rajouterais que les actrices sont dans l'ensemble jolies. Elles ne sont pas refaîtes, ni maquillées comme des voitures volées, le naturel leur va bien et la décennie actuelle devrait en prendre de la graine. Le problème vestimentaire vient surtout des mecs. Pas qu'ils sont mal fringués, c'est une histoire de cohérence. Les trois/quatre gars sont des musicos de rock (rock doit être pris ici dans un sens très large...). Ils sont habillés comme des choristes!!! Ils n'ont rien de rock! Même pas un bandana!!! Même les deux chevelus donnent l'impression de sortir d'une pub l'Oréal!!!

 

Discutons conversations... Zut, il n'y a pas de conversations! On n'évoque que très rarement les galères étudiantes mais qu'est ce qu'on parle des histoires de cul des copains. Choses choquantes: ils ne font que s'embrasser. Pour combler les vides d'action, on s'embrasse. Je remet le geste dans la réalité. Vous êtes en soirée, entre potes, dans un petit resto sympa. Un couple se fait un bisou, rien de bien anormal et là tout le monde fait pareil (et là le jingle retentit). Avouez que ça fait bizarre!

 

Les scénarios sont cycliques. On ne compte plus le nombre de viol ou tentative de viol dans la série et abordé avec une banalité choquante. La fille est souvent vengée par une baston risible à coups de testotérone de la part des garçons( voir vidéo: link ). Où est le suivi psychologique? Que fait la police? Dans le genre similaire, la drogue et l'alcool. C'est maaaalll!!! Une dose et tu es accroc. Tu deviens un gros toxico en un épisode. C'est important de dire que la drogue c'est mauvais mais il y a une façon de l'expliquer qui est tellement surréaliste dans ce sitcom, que même ce thème sérieux devient presque une plaisanterie. Hélène et les garçons aurait pu être aussi un message d'avertissement pour la sécurité routière. Il est connu que le traffic est dangereux à Paris mais là, on se demande si les personnages savent regarder la route quand ils traversent ou conduisent. Il y a un accident tous les 30 épisodes. A croire qu'ils ont un tarif préférentiel avec les hopitaux (et le garagiste aussi).

 

L'histoire de la musique aussi, ça tient pas la route. Les mecs arrivent à avoir des rendez-vous avec des "supers" producteurs sans sortir de leur garage. Ils ne font jamais de représentation. Je reviens sur l'affaire qu'ils jouent du rock, c'est quand même ces musiciens qui pondent, de manière fictive, les titres Pour l'Amour d'un Garçon, Peut-être qu'en Septembre. Je ne suis pas très calée en musique pourtant cette contradiction me place un coup dans l'estomac.

 

Nous rappelons qu'ils sont étudiants, on ne sait pas de quoi ils vivent tous (la vie à Paris est chère) car ils passent leur temps à la cafet', au resto et à la salle de sport. A noter aussi qu'ils ne font pas de soirées étudiantes et qu'on les voit toujours picoler du jus d'orange (l'alcool c'est maaaaaaaal!). Soudainement, pendant un épisode, ils ont des partiels et ils révisent!!! Alors comme ils sont très rarement en cours, ils doivent avoir un bon pote qui prend les cours.

 

Finalement, rien est réaliste dans Hélène et les Garçons. Tout est édulcolré. C'est un monde parfait où la vie étudiante est simple. On ne vit que d'amour et de jus d'orange. Tour le monde est beau et s'aime. Les méchants perdent toujours. Dans l'ensemble, il y a de belles valeurs et ce n'est pas pire que ce qu'on voit maintenant (cf Les Anges de la Télé-Débilité, pardon Réalité). Tous ces sitcoms sont en partis vénérées par une certaine génération pour ces nombreux défauts et les épisodes n'ont pas si mal vieillis. Ils apportaient de la légereté et de la bonne humeur quand on était pas à l'école. Et, entre nous, on se souvient tous du fameux générique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Télévision
commenter cet article

commentaires