Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 12:56

Alexandre Astier, l'homme aux multiples casquettes de Kaamelott, a fait son premier bébé pour le septième art: David et Madame Hansen. Je ne pouvais pas rater cet évènement. Juste un coup d'oeil à la bande-annonce et le temps de trouver la parfaite séance et me voilà partie à l'aveuglette.

 

David, ergothérapeute dans une clinique suisse, se voit confier pour une promenade Madame Hansen, patiente souffrant d'amnésie partielle et de canitie suite à un choc. Si au départ David suit gentiment le protocole, peu à peu, il sort des sentiers battus afin d'aider cette femme dans sa maladie et comprendre.

 

Isabelle Adjani est une actrice culte avec une beauté subtile et un côté diva qui s'assume. Autant dire que se rôle lui va comme un gant. Elle incarne une madame Hansen classe et maniérée, n'hésitant pas à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas avec un panache bourgeois pour un vocabulaire familier à souhait. Face à un Alexandre Astier qui nous livre un David déterminé avec une répartie implacable. Le duo est touchant et de fil en aiguille, on remarque la confiance qui lie autant les personnages que les deux acteurs. Si on ajoute les superbes second rôles de Clémence et Hugo, il est difficile de ne pas être conquis.

 

Si le début est un peu long à démarrer, on se laisse avoir par ce film qui possède un côté road movie qui donne toute une action et au final un indice à l'énigme Madame Hansen. Les scènes se multiplient, on cherche à savoir le pourquoi du comment. La maison en rajoute une couche sans parler de la piscine. La fin est surprenante, selon moi car je m'étais imaginé un truc rocambolesque (à force de voir des films tirés par les cheveux, on n'arrive plus à percevoir la simplicité).

 

Tout le monde connait le fabuleux travail d'Astier sur Kaamelott. Homme multifonction, il joue, réalise, écrit et fait la musique de la célèbre série. Il enfile les mêmes fonctions pour David et Madame Hansen. Forcément, on est loin des batailles de fions de la Table Ronde (ça me rappelle à chaque fois mes repas de famille). Il s'agit là d'une histoire dramatique traitée avec délicatesse en restant fidèle au propre style Astier. Des phrases simples de tous les jours, des personnages proches de Monsieur et Madame Tout le Monde et une musique prenante.

 

Le truc d'Alexandre Astier est qu'il est simple et drôle et maintenant qu'il l'a écrit, oui, il fait penser à un pizzaiolo. Le petit détail du quotidien, il sait le mettre en scène et nous en faire sourire. Il sait faire rire même avec les situations dramatiques.

 

David et Madame Hansen n'est pas un blockbuster ou un film à têtes d'affiches bankable. Il ne sera pas le film du siècle non plus mais il a le mérite d'être un film qui nous donne raison d'aimer le cinéma.

 

Merci Alexandre!

 

PS: le coup de la Lamborghini, franchement, j'ai vibré!

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires