Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 22:07

Voilà, c'est quasiment à vif que je rédige cet article, sur le trésor cinématographique du moment: Pirates des Caraïbes 4, la fontaine de jouvence. Nouveau succès de la maison Disney et du producteur Jerry Bruckheimer, le film peut se voir indépendamment, de ses trois prédécesseurs. On trouvera, à peine, quelques allusions. Pas de Will et Elizabeth, de Norrington ou autres personnages secondaires qu'on appréciait, dans les premiers opus. Seuls Sparrow, Gibbs et Barbarossa ne sont pas passés par dessus bord et ont répondu à l'appel du butin (ou porte feuille pour les acteurs).

Je ne vais pas mentir, ce film est un Disney! On a de l'aventure, de l'amour, de l'humour, des beaux paysages (le gars de la photographie a du se gaver), de la magie, des zombies, des splendides bateaux, des acteurs bourrés de charmes, et des méchants moches. La totale! Le spectateur en prend plein les yeux et ne regrette pas d'avoir dépensé ses 9,60€ d'argent de poche, au Pathé du coin. 0256018F03834704-c2-photo-pirates-des-caraibes-4-la-fontain

L'histoire est plus ou moins simpliste. Pirates, la royauté espagnole et des corsaires partent à la recherche, chacun de leur côté, la Fontaine de Jouvence, qui se situe à Tataouine sur Mer (version île paradisiaque de St Glinglin). Notre ami Jack Sparrow se voit embobiné dans l'aventure par son grand amour, la mystérieuse Angelica (l'image de Couette-couette des Razmokets m'est venue, tout de suite à l'esprit). S'enchaînent, alors, de nombreux rebondissements, qui, malheureusement, nous font perdre, de temps en temps, le fil conducteur. Défaut que j'avais noté, dans Le coffre maudit et Jusqu'au bout du monde. Sans oublier l'absurdité de certaines actions: y'a toujours une trappe qui traine, le mec saute de 300m de haut pour une profondeur de 1m, sans se peter ne serait ce qu'un petit doigt... Tout à fait réaliste. C'est Disney, on pardonne volontier.  L'élément qui crève l'écran, c'est Johnny Depp.  Je l'adule! Il est complètement génial mais... Pourquoi les réalisateurs se sentent obligé de lui refaire les mêmes mimiques que dans d'autres films? Oui, c'est Jack Sparrow avec un gros soupçon du Chapelier fou. La scène où il traverse la table du roi Georges II en est la plus grande preuve. Un vrai flashback!!! Jack Sparrow est un personnage mythique du cinéma, il possède sa gestuelle atypique, un humour décalé et ironique. Laissez le vivre comme l'avait fait Johnny Depp dans La malédiction du Black Pearl! Ne le modifiez pas génétiquement!

l'autre atout de choc est le duo formé par Johnny Depp et Pénélope Cruz. Ils sont géniaux au jeu "je t'aime, je t'aime pas"!!! C'est le couple glamour-rock-pirates par excellence, un brin déjanté (comme ils l'avaient été dans le cultissime Blow)! Petit couple touchant: la sirène et le missionnaire! Ils m'ont fait fondre!!! Dommage que cela finisse en queue de poisson!!! Avec un peu de chance, on le découvrira dans le 5! Car la fin nous laisse espérer un retour de nos triomphant baroudeurs des mers.

Je ne vous en dis pas plus! Allez à l'abordage de votre cinéma, pour une cure de piraterie et vous échapper du quotidien pantouflard. Après on pourra en "pour-parler"...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Yann 25/05/2011 22:33


le prix du cine, moi, ca me casse le delire.. :(


Viiirginie 25/05/2011 18:42


Une chance qu'ils ont pas jeté Johnny Depp par-dessus bord! Je ne leur aurais pas pardonné!!!!!!
Très bon article ! D'ailleurs je vais probablement aller voir le film cette fin de semaine!
:)
xxx Bizou