Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 16:19

Travaillant depuis peu dans l'enseignement, je commence de plus en plus à m'intéresser à la lecture adolescente. Il est vrai que mon goût pour la bit-lit et la fantasy m'a souvent amené à approcher ces rayons de la bibliothèques, là, je me penche réellement sur ces lectures et leurs sujets que j'avais oublié depuis quelques années.

 

C'est donc 273 amis de Gép et Edith Chambon qui ouvre cette nouvelle vague d'aventures littéraires.

 

D'abord, c'est un livre dit graphique: il y a de la BD, des illustrations et des partis roman. Un excellent compromis entre les 3 qui offre une lecture agréable et pas ennuyeuse. Les dessins sont urbains et colorés adaptés aux lecteurs qui viennent de sortir de l'enfance. Petit plus sympa pour un livre d'ados: l'auteur présente les personnages  (photo intégrée) en quelques lignes avant de commencer l'histoire.

 

9782917442289.jpgL'histoire est très actuelle et s'adresse autant au public concerné qu'à ses parents car il parle des réseaux sociaux. Ah, Facebook, Twitter et tous leurs copains font entièrement partis de la vie des jeunes. En fouinant un peu sur Facebook, j'ai remarqué que je trouvais facilement des élèves de sixième d'un collège et très peu avaient protégés leur page. J'ai pu donc voir toutes les photos et autres publications sans être amie avec eux... Pas difficile de constater qu'ils n'ont aucune base de la sécurité et de la notion de vie privée... Alors les dérives peuvent venir très rapidement et innocemment.

 

Notre héroïne, Sonia a 11 ans, va au collège, plaisante avec ses copines, a un chéri, élève un rat, vit avec sa maman et un week-end sur 2 son papa et surtout elle possède un compte Facebook. Elle s'en sert pour poster des photos, commenter ses humeurs et tchater avec ses amis et son petit copain Salomé.  Un jour, elle publie une photo privée qui met un de ses proches en situation délicate...

 

Les personnages correspondent à la jeunesse pré-adolescente d'aujourd'hui entourée d'adultes qui vivent plus ou moins avec leurs temps...

 

Le livre n'aborde pas les dangers les plus horribles. L'auteur ne cherche pas à parler d'un fait divers à la Amanda Todd. C'est une petite histoire banale. C'est traité comme un geste amicale qui peut devenir maladroit et blessé un(e) ami(e). Le "tag" de photos est dangereux car on n'a pas envie de se voir afficher sur le net. On doit savoir utiliser son image internet. Il parle aussi du fait que les jeunes ont tendance à passer du temps devant l'écran, oubliant de se reposer, négligeant leurs études, ne pratiquant plus d'activité autre et sportive et surtout perdant le sens véritable du mot "communication". Gep montre aussi que les réseaux sociaux peuvent aussi être utilisé pour aider des amis et serrer des liens.

 

273 amis est un livre simple qui permet de prendre conscience qu'on ne peut pas faire ce qu'on veut sur les réseaux sociaux et que les plus jeunes ne doivent pas hésiter à demander de l'aide à un adulte afin de se sécuriser et d'employer ses sites à bon escient.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Littérature
commenter cet article

commentaires