Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • Le blog de bloc-note-de-la-curieuse
  • : petit blog drôle sur le cinéma, la littérature, la musique et les peoples
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 15:40

Les aventures de Harry Potter s'étant achevées, il fallait que son auteur trouve un nouveau roman à rédiger afin de prouver au monde littéraire que sa plume talentueuse ne se réduisait pas simplement au jeune sorcier. Une place à prendre s'impose donc comme la première oeuvre sans le célèbre héros. A mon avis, c'est un joli début.

 

Barry Fairbrother est mort et sa place au conseil paroissial de Pagford (petite bourgade campagnarde et nombriliste) devient vacante. Qui va le remplacer? Qui va continuer son combat pour les Champs (HLM local)? De nombreux personnages se croisent et se décroisent. Chacun voit son propre intérêt et fait tout pour parvenir à ses fins.

Il ne s'agit pas d'un roman pour enfants. On est dans un univers d'adultes. Le thème est différent (adieu les balais et les chapeaux pointus). Il n'y a pas un héros mais une multitude dont les points de vue sont alternés.

Je reconnais que le démarrage peut paraître long. On fait connaissance de nombreux personnages qu'on doit relier les uns aux autres. On cherche à savoir qui était du côté de Barry ou pas, quels sont leurs buts... Une fois que tout ce petit monde est placé dans l'histoire, on peut apprécier cette satyre des villageois anglais un poil embourgeoisés et surtout fiers de venir d'où ils viennent. Les protagonistes sont représentatifs de la population de ces coins typiques.

L'écriture est convenable même si on ne retrouve pas l'aisance des Harry Potter. Rowling confirme sa maîtrise des descriptions (ni lourdes, ni succinctes), on imagine facilement les lieux et les personnages qu'elles poussent au cliché pour faciliter le lecteur. Elle utilise beaucoup de vocabulaire (j'ai du sortir le dico plus d'une fois), ce que j'apprécie. Le rythme du roman est sa faiblesse. C'est long et on n'arrive pas à comprendre où elle veut nous mener. On voit le point de vue de tout le monde mais quel est la finalité. En parlant de finalité, la fin (surprenante) me laisse un goût amer. Le drame est intéressant et l'aspect moral est subtile et douloureux (j'ai eu la boule au ventre) mais j'aurais aimé qu'elle est plus de répercussion sur l'ensemble des acteurs du livre.

Une place à prendre est un bon roman. Ce n'est pas un best seller sans être une daube non plus. C'est un essai de l'auteur qui a tourné une page de sa vie littéraire et qui en promet d'autres encore plus belles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bloc-note-de-la-Curieuse - dans Littérature
commenter cet article

commentaires